Mot du président

Chers Membres de la CCILCI,

Avant toute chose, permettez-moi de réitérer mes vœux de bonne année à tous ! Que 2019 s’ouvre à vous comme une porte menant à la Santé et à la Prospérité. Je profite de l’occasion pour vous remercier encore, également, pour la confiance renouvelée en ma personne et en notre Conseil d’Administration au cours des dernières élections de la Chambre. J’ose penser humblement que c’est la preuve notre abnégation au travail, et cette fierté que vous nous permettez de ressentir ne va pas sans un sentiment de grande responsabilité face aux défis que 2019 annonce, et face auxquels nous vous promettons les plus grands efforts.

Votre Chambre a travaillé, au cours de l’année 2018, sur de nombreux projets et événements qui ont été, pour la plupart, de francs succès ! Certains sont restés dans nos besaces pour pouvoir en ressortir à un moment plus opportun, et d’autres, très peu nombreux, n’ont pas pu aboutir pour de multiples raisons. Nous avons également travaillé, et ceci reste notre mission principale, sur de nombreux dossiers concernant le secteur privé, concernant donc directement la santé de vos entreprises, tant au niveau commercial et industriel qu’au niveau légal et financier.

Toutes les actions que nous avons entreprises l’ont été dans le but d’optimiser vos investissements, de concrétiser vos projets, de vous accompagner dans votre développement, et aussi de faire prospérer vos activités en particulier, et l’économie de la Côte d’Ivoire en général.

Vous le savez certainement, la Côte d’Ivoire est en passe de devenir une économie émergente au niveau mondial. Avec toujours plus d’investissements qui arrivent de l’étranger, avec des outils de pilotage et de contrôle des entreprises qui se perfectionnement, avec des infrastructures qui se modernisent à l’ère du digital, avec des échanges commerciaux qui se libéralisent et des flux financiers qui se régularisent, le secteur privé vit une période charnière dans son évolution.

Cette période importante et intéressante du développement de notre pays et de nos entreprises ne va pas sans quelques perturbations, liées à l’adaptation dont nous devons faire preuve, aux stratégies nouvelles que nous devons déployer, aux investissements structurels qu’il nous faut réaliser, aux performances de la concurrence internationale à laquelle nous devons faire face.

Pour tout ceci, vous pouvez faire confiance à votre Chambre, et à son conseil d’administration, qui veillera sans cesse à ce que les entreprises ivoiriennes, dont vous faites partie, soient toujours prioritaires, toujours consultées, toujours encouragées et motivées à continuer d’œuvrer, ensemble, pour leur développement et pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire.           

Encore une fois, bonne année à tous, sous le signe de la Santé et de la Prospérité.

Dr JOSEPH KHOURY Président de la CCILCI